Accueil du site > POSITIONS DE L’ASSOCIATION

POSITIONS DE L’ASSOCIATION

Articles de cette rubrique


Destruction des locaux de l’ALEPE - Quand la bêtise prend la place du dialoguee (Communiqués de presse)

lundi 30 novembre 2015 par charentenature
Les membres du Conseil d’Administration de Charente Nature prennent connaissance de l’agression dont ont été victimes les salariés et les administrateurs de l’ALEPE (Association Lozérienne d’Etude et de Protection de l’Environnement), au siège social de l’association, à BALSIEGES en LOZÈRE, le 9 novembre (...)


Note en contribution à l’enquête publique pour la révision allégée au PLU de Montbron (Enquêtes publiques)

mercredi 15 juillet 2015 par Jean BERNABEN (Administrateur)
Charente Nature, association Loi de 1901, conformément à ses statuts, intervient en particulier dans les domaines de la connaissance et de la préservation de la nature et de l’environnement en Charente. Agréée à ce titre, elle participe au débat public, notamment dans le cadre du développement (...)


Aménagement commercial (Positions du C.A.)

mardi 30 juin 2015 par charentenature
La Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CNAC) s’est prononcé pour la réalisation d’un méga CGR sur la zone commerciale de Champniers. Des voix se sont élevées contre mais aussi pour. Nous avons été cités dans les journaux locaux sans que nous puissions nous exprimer clairement. Nous n’avions (...)


Motion "Néonicotinoïdes" (Motions)

jeudi 30 avril 2015 par charentenature
Considérant que la nocivité des pesticides néonicotinoïdes, insecticides utilisés couramment en enrobage des semences, n’est plus à démontrer en termes de toxicité, de destruction des abeilles et d’autres insectes pollinisateurs, de la faune auxiliaire du sol, de leur grande rémanence, et que ces (...)


Prix Amanite phalloïde 2015 (Prix Gelée royale et Amanite phalloïde)

jeudi 30 avril 2015 par charentenature
A Daniel Joubert, agriculteur, pour son travail de destruction effectué sur le ruisseau l’Etang du Sérail, à Abzac. Son action de « recalibrage » mécanique du cours d’eau sur 400 mètres linéaires, en arrachant intégralement la végétation rivulaire, a eu pour effet de rendre instables les berges et de (...)


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 1135425

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License