Arriverci mio amico - Francesco PAPARATTI

lundi 16 juillet 2018 par charentenature

En ce mois de juillet 2018, avec ce temps incertain, tu as osé nous quitter. Ne penses pas que ton absence va passer inaperçue !

Nous nous sommes donc réunis à Birac, dans ton village d’adoption, au cœur de la vallée de ton bonheur, mais aussi de toutes tes préoccupations « vallée du lymphome ».

Ils sont tous là, ce samedi matin, 7 juillet, ta famille, tes amis, la grande fratrie des associatifs, dans la petite église, trop petite pour contenir notre chagrin. Que de tristesse dans le regard de chacun.

Nous savons que c’est la dernière fois où nous pouvons te saluer mais cela ne veut pas dire que nous t’oublierons. En effet, toi le plus français des italiens qui est venu nous aider en mettant à notre disposition ton savoir, ta sagesse, ton humanité. Tu as toujours quelque chose à dire sur un sujet qui touche à l’écologie ou à l’agronomie.

Francesco nous nous demandons comment la Calabre a pu se passer de toi. Mais il y a des choix à faire dans la vie et tu as sûrement fait le bon en rejoignant les terres charentaises avec ton épouse. Toi qui a fait des études italiennes, tu as mis ta science à notre portée. Il est toujours agréable de t’entendre, tu ne manques aucune assemblée générale de Charente Nature. Chacun a le souvenir d’une personne affable, généreuse, je dis que tu es un grand homme et pas que par la taille.

En conclusion de cette matinée, la « Balade des gens heureux » se fait entendre au son de la guitare avec les paroles reprises en chœur par l’assistance.

C’est sous un soleil de plomb que le petit cheval t’a emporté pour ton dernier voyage, dans un carrosse, à la manière de Sergio Léone. Là aussi, nous avons vu un clin d’œil de ton côté écologiste. Nul doute qu’au paradis, tu leur expliqueras qu’il ne faut pas planter d’OGM, ni épandre des pesticides, pour la survie de l’humanité. Nous avons tous versé de chaudes larmes.

Toi l’infatigable, tu vas te reposer pour l’éternité dans un espace où les fleurs sauvages ne sont pas arrachés.

ADDIO MIO AMICO FRANCESCO PAPARATTI

Alain BOUSSARIE, Président et le Conseil d’Administration