Au sujet du Conseil de développement du GrandAngoulême

vendredi 18 mars 2016

Instance représentative de la société civile, le Conseil de développement du Grand Angoulême s’est réuni mardi 26 janvier dernier afin de faire le point sur les activités menées en 2015.

Le Président William Jacquillard a quitté définitivement sa responsabilité puisqu’ il est devenu élu de notre nouvelle Région.

Le Conseil s’est réduit de 130 membres à 112, tous bénévoles, Charente Nature ayant un siège. La présidence est assurée au moins jusqu’en Juin 2016 par les 3 Vice-Présidents (tes). Le Comité d’animation compte 16 membres.

L’année 2015 a été marquée par une grande activité, celle-ci est évaluée à 3 090 heures de bénévolat. Cette activité a porté sur l’organisation et le fonctionnement du Conseil, sur les liens avec les autres Conseils de développement (Ouest Charente, Horte et Tardoire…), sur des rencontres au niveau du Poitou-Charentes et sur une rencontre, en juin, des Conseils au niveau de la nouvelle Région.

Deux saisines de la Communauté d’agglomération GrandAngoulême

A la demande de la Communauté d’Agglomération, le Conseil a travaillé sur 2 thématiques :

- Quelles coopérations territoriales peuvent être développées ? Une difficulté est apparue avec les découpages de territoires et le rôle dévolu à chacune des nouvelles structures, Région, Conseils Départementaux, nouvelles Communautés de communes, regroupement de communes… Après une réflexion d’ensemble, une réunion plénière a permis de déterminer quelles coopérations étaient les plus urgentes. Un groupe "projet" a été créé au sein du Conseil de Développement et oriente sa réflexion, en 2016, sur la question de la mobilité sur le territoire qui sera couvert par la nouvelle agglomération, regroupant en 2017 les communautés de communes Charente-Boëme-Charraud, Vallée de l’Echelle, Braconne-Charente et Grand Angoulême.

- Préfigurations d’une instance de Dialogue Social Territorial emploi / formation Un autre groupe "projet" a travaillé sur le sujet et a remis son document et débattu de son contenu avec l’Agglomération en fin d’année.

Trois sujets auto-saisis

Le Conseil de développement s’est aussi auto-saisi de 3 autres sujets :

- Fonctionnement du Conseil de Développement Un groupe "projet" a produit une Charte-règlement intérieur et a travaillé sur les rapports entre Conseil et salariés de GrandAngoulême, en vue d’enrichir les échanges.

- Charte de la participation citoyenne Le groupe "projet" continu son activité en 2016.

- Vivre ensemble Le groupe "projet" poursuit ses rencontres engagées lors du festival "Musiques Métisses" par l’analyse de nombreux témoignages, qui sera complétée en 2016 par des rencontres d’acteurs ayant vécu des projets innovants.

2015 s’est terminée par un examen des suites que GrandAngoulême avait donné aux préconisations du Conseil de Développement. Beaucoup de préconisations ont été suivies d’effets, au moins partiellement, sauf le thème "la Culture, levier de développement social" ; un courrier adopté par notre plénière rappellera ce point aux élus. Pour la richesse des échanges et afin de continuer un travail effectif de mobilisation des habitants, il est utile que les élu(es) expliquent la raison des écarts entre les propositions et les décisions.

En 2016, avec la poursuite des différents groupes "projet", cette année devra être consacrée à réfléchir à la constitution d’un Conseil de Développement construit sur le périmètre de la nouvelle Agglomération et à une coopération renforcée avec les autres Conseils de Développement, en sachant que les prochaines Communautés de communes, de plus de 20 000 habitants, devraient avoir également ce type de structure.

Gilles MARSAT

Administrateur

Membre du Conseil de Développement du GrandAngoulême


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 861943

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIVITES  Suivre la vie du site Activités environnementales  Suivre la vie du site • Développement soutenable   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License