Avis de recherche aux « hébergeurs » de colonies de chauves-souris

jeudi 9 mai 2013 par Laurent PRECIGOUT (Salarié) , Matthieu DORFIAC (Salarié)

Affiche La région Poitou-Charentes accueille aujourd’hui 25 espèces de Chauves-souris sur 34 connues en France. Ces espèces, toutes insectivores, connaissent un déclin plus ou moins préoccupant, causé par de multiples facteurs qui ont entraîné la dégradation et la raréfaction de leurs habitats de chasse et des gîtes d’hibernation et de reproduction.

Sur ces 25 espèces, plus de la moitié sont dites « anthropophiles ». Leur présence, et par extension leur préservation, sont aujourd’hui étroitement déterminées par les actions de l’homme à leur encontre. Ces espèces « anthropophiles » vont ainsi trouver refuge, pour tout ou partie de leur cycle biologique, dans les bâtiments publics ou privés et dans les ouvrages d’art (greniers, granges, combles, clochers d’église, caves, ponts, etc.).

Les connaissances quant à la répartition de ces espèces « anthropophiles » restent hétérogènes et très incomplètes dans la région, particulièrement en ce qui concerne les colonies de mise-bas. Ces importantes lacunes en matière de connaissance sont principalement dues aux difficultés de prospection du bâti public et privé (autorisation, accès, etc.) et du temps nécessaire pour de telles prospections.

C’est en partant de ce constat et de l’expérience des Deux-Sèvres en la matière, que Poitou-Charentes Nature a initié un nouveau programme régional « Etude et protection des chauves-souris anthropophiles en Poitou-Charentes », qui répond également aux exigences du nouveau Plan Régional d’Actions sur les Chiroptères (déclinaison régionale du Plan d’Action National).

Ce programme financé par l’Europe, la Direction Régionale de l’Environnement (DREAL), la Région, et la Fondation Lisea biodiversité, se met en place conjointement sur les 4 départements du Poitou-Charentes dès cette année.

Actuellement en Charente, les chauves-souris font l’objet d’un important programme de recherche sur 2 secteurs pilotes : La Rochefoucauld (et communes environnantes) et Montignac-sur-Charente (et communes environnantes).

Cette opération qui mobilise les équipes de Charente Nature a pour objectif de rechercher et de localiser des colonies de reproduction, particulièrement des espèces sensibles vivant en milieu bâti.

Pour atteindre cet objectif, diverses techniques d’inventaire sont actuellement déployées :
- Prospection exhaustive en réalisant en porte à porte sur deux communes témoins
- Prospection des bâtiments publics sur les secteurs pilotes (des courriers et des affiches ont été adressés aux mairies concernées)
- Recherche par radiopistage des colonies des espèces prioritaires visées sur les secteurs pilotes

Les particuliers qui hébergeraient une colonie de chauves-souris, qui souhaiteraient des conseils ou qui connaitraient des problèmes de cohabitation, sont invités à contacter :
- Charente Nature tel : 05.45.91.89.70.
- ou bien par mail, Matthieu Dorfiac ( mdorfiac@charente-nature.org )
- ou Laurent Précigout ( lprecigout@charente-nature.org ) Logos

La presse (Charente Libre) en a parlé et a filmé.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 760287

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIVITES  Suivre la vie du site Activités naturalistes  Suivre la vie du site • Faune  Suivre la vie du site Mammalogie   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License