Bus à haut niveau de service GrandAngoulême

mercredi 3 mai 2017 par charentenature

Enquête publique ouverte du 27 mars au 26 avril 2017

Préambule

Avec la modernisation de deux lignes, le projet de BHNS Grand Angoulême est censé améliorer les transports publics par une desserte fine du territoire, et 4 parkings-relais permettant la complémentarité voiture - vélo - transport collectif. Ces 2 lignes sont aussi censées assurer la desserte des principaux équipements, pôles d’attractivité, zones d’emplois et quartiers de l’agglomération sans oublier les dernières zones de la périphérie.

Charente Nature peut partager les enjeux listés dans le dossier :
- offrir un service performant, régulier, confortable et accessible,
- assurer une desserte optimale des principaux équipements et des quartiers de l’agglomération,
- favoriser une meilleure articulation entre les différents modes de transport,
- développer une réelle alternative à la voiture,
- moderniser l’image du territoire et améliorer son cadre de vie.

Mais le fait-elle complètement ? Nous notons avec intérêt que le BHNS doit être complété par une réorganisation du réseau de bus qui sera composée de lignes majeures, lignes relais et lignes de proximité qui seraient connectées aux deux lignes structurantes pour permettre une desserte performante du territoire et favoriser la mobilité de tous. Cette question qui s’apparente au Plan de déplacements urbains mérite d’être explicitée. Charente Nature qui s’est largement investie dans cette vision d’ensemble du plan de déplacement urbain (PDU), attend une intégration plus complète des études faites dans le projet de PDU. Plus généralement, Charente Nature peut comprendre que des nécessités impératives d’accords de financement aient provoqué le lancement de cette enquête publique, mais avec le passage de l’agglomération à 38 communes, il devient impératif de lancer une réflexion avec les habitants pour élaborer un agenda 21 "déplacements " sur ce nouveau territoire qui prenne en compte les flux venant des territoires voisins et permette aux BHNS d’acquérir leur pleine efficacité.

Une prise en compte incomplète du dossier PDU Le dossier d’enquête « BHNS » est en effet restreint puisqu’il ne concerne que deux lignes de bus en site propre. La création de ces deux lignes supposent de réviser l’ensemble des lignes de bus actuelles. Celles-ci ne sont pas précisément étudiées dans le dossier. Le dossier souligne seulement : « La volonté de trouver une cohérence globale entre le BHNS et les autres lignes du réseau » Des interrogations déjà soulevées sur le dossier PDU subsistent.

Sur la commune de Soyaux, la ligne BHNS s’arrête au niveau du « Champ de Manoeuvre ». Certains habitants de cette cité n’ont pas de voiture mais font tout ou partie de leurs achats sur la zone de chalandise Jauffertie, Carrefour, à plusieurs km en utilisant les bus actuels STGA.

Il est difficile de comprendre que le BHNS n’assure pas un service au moins équivalent jusqu’à cette zone avec un aménagement de la route de Périgueux totalement inadaptée à la circulation automobile actuelle et encore plus pour des transports doux. Les habitants de cette zone auront-ils a minima autant de bus que dans la situation actuelle ? Même dans le futur il ne semble pas que soit même envisagé ne serait-ce qu’un début de transport urbain en ceinture sous une forme ou une autre, utilisation des voies ferrés existantes, petits bus, location de véhicule électriques… Un projet de BHNS sans que l’ensemble des voies déjà desservies ne soit pas clairement définies pour les usagers risque peser sur son usage par les habitants et sa réussite dans le temps.

Clairement la présentation de l’enquête publique est peu mobilisatrice pour atteindre des usagers potentiels. Ce rythme est presque atteint sur la ligne 2 actuelle, peut-il être amélioré si la ligne BHNS dessert Linars et St Michel ? Selon l’enquête publique, la rapidité de circulation des BHNS serait largement augmentée ce qui est un plus pour les usagers directs de ce mode de transport mais quid des bus ordinaires de rabattement vers ces deux lignes principales ? Il est prévu que le rythme de passage des bus sur les 2 lignes soit de 10mn en heures pleines et de 15 mn en heures creuses. De même y a-t-il une amélioration de l’amplitude de circulation des BHNS dans la journée et (ou) en fin de semaine ? Il est dommage que n’aient pas été définis des objectifs globaux d’amélioration des conditions de transports collectifs mais aussi transports doux, covoiturage… a minima pour les 16 communes de l’ancienne agglomération, voir dans le cadre des 38 communes de l’agglomération d’aujourd’hui. Est ce que la diminution visée de voitures dans les communes traversées par les BHNS est susceptible à elle seule de fluidifier la circulation automobile en heures de pointe ? Rien n’est moins sûr. Rue de Bordeaux, il semble que la suppression d’emplacements individuels de stationnement sans concertation suffisantes des riverains, commerçants, créé des mécontentements de personnes qui a priori ne sont pas des opposants déclarés aux voies de circulation en site propre. Un emplacement d’arrêt de bus ne semble pas convenir et la nécessité d’un parking de dissuasion proche du carrefour de la rue Jules Ferry améliorerait l’accès aux commerces et aurait un rôle de stockage pour des véhicules en stationnement de journée. Route de Périgueux, les encombrements changeront-ils même à la marge ?

Les impacts environnementaux Les tracés des deux lignes BHNS s’appuyant principalement sur des tracés de lignes de bus déjà existantes et les études environnementales semblent convenir. Le projet doit « contribuer au report modal, favorisant ainsi la réduction des nuisances induite par la sécurité routière. Et participer à l’amélioration du cadre de vie des habitants par la qualité de son insertion dans l’environnement urbain et périurbain et favorisera de désenclavement de quartiers et centres-bourgs. Son parti d’aménagement a été défini en tenant compte du patrimoine bâti et paysager traversé. »

La période de travaux peut être une source de nuisances pour l’avifaune et nous recommandons la vigilance qui s’impose.

Pour les plantations d’arbres ou de haies nous recommandons d’utiliser des essences locales, et d’inclure aussi des arbres ou arbustes fruitiers d’espèces anciennes ou en voie de disparition comme le néflier.

Conclusions En conclusions si le projet de BHNS apparaît intéressant sur plusieurs points :
- offrir un service performant, régulier, confortable et accessible,
- assurer une desserte optimale des principaux équipements et des quartiers de l’agglomération,
- favoriser une meilleure articulation entre les différents modes de transport,
- développer une réelle alternative à la voiture,
- moderniser l’image du territoire et améliorer son cadre de vie,
- parkings relais.

Nous émettons des réserves indispensables à la globalisation du projet, à la satisfaction des objectifs annoncés du BHNS et à la prise en compte des usagers :

- L’extension des lignes aux centres commerciaux des Montagnes à Champniers et de la Jaufertie à Soyaux,

- La non dégradation des services fournis par les lignes actuelles,

- La compensation les destructions d’arbres par des plantations d’essences locales,

- L’intégration de la globalité du projet de PDU, bien que non approuvé le PDU a fait l’objet d’études et d’avis qu’il sera regrettable de ne pas utiliser,

- La prise en compte du SCOT qui préconise qu’un réseau de transports collectifs desserve notamment les grandes zones commerciales et les principaux pôles secondaires,

- Le lancement d’une réflexion avec les habitants pour élaborer un agenda 21 « déplacements » sur ce nouveau territoire qui prenne en compte les flux venant des territoires voisins et permette aux BHNS d’acquérir leur pleine efficacité.

Fait à Angoulême le 26 avril 2017

Le Président,

Alain BOUSSARIE


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 872785

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Enquêtes publiques   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License