Des carriers charentais recyclent

mardi 25 octobre 2011 par Pierre-André CHARLET (Administrateur) , Alain BOUSSARIE (Administrateur)

Le 23 octobre 2011 à Pranzac, l’entreprise Gauthier, spécialisée dans l’extraction et le façonnage de pierres calcaires, a invité les différents acteurs du territoire (administrations, élus, associations, riverains… sans oublier d’autres carriers) à visiter une de ses carrières, "Combe Brune", ainsi que son entreprise de façonnage de la pierre datant de 1972. Charente Nature était présente.

Le site de "Combe Brune" est impressionnant ! Depuis un belvédère, notre regard se porte sur un gigantesque chantier en profondeur. Nous avons l’impression d’être à la porte d’une pyramide en pierre de taille. Les ouvriers s’activent tels des fourmis pour sortir de ce trou, les pierres qui feront le bonheur du particulier français mais aussi celui des entreprises étrangères aussi bien à Hong Kong qu’aux Etats-Unis, en passant par Moscou. Cette cathédrale enterrée se transforme sans bruit, avec des machines qui scient verticalement et horizontalement pour faire des parallélépipèdes parfaits qui sont ensuite sortis avec des grues.

Pour arriver à trouver le bon calcaire, le terrain a été décaissé en récupérant la terre végétale qui a été stockée. Puis, a été enlevé le tout-venant, composé de pierres et de terres impropres à la culture ; ce tout-venant servira à remblayer la carrière, ultérieurement. L’extraction de bloc de calcaire engendre aussi des rebuts ; la société Gauthier, en collaboration avec 2 autres carriers charentais : les groupes Garandeau et Audouin, a installé un concasseur sur le site afin de valoriser ces rebuts de calcaire, seuls les stériles non réutilisables seront désormais enfouis.

Les pierres taillées sont transportées par camion jusqu’à l’usine de Marthon. Là, nous entrons dans le temple de la taille et, en passant sur la route toute proche, nous n’imaginons pas autant d’activité en ce lieu.

Carrière de Combre Brune-A.Boussarie-Charente Nature

Les machines sont nombreuses : elles scient, coupent, polissent le calcaire, le transportent avec des ventouses ; in fine, cette pierre ressemblera à du marbre après polissage. Nous découvrons ainsi tout le savoir-faire de l’entreprise Gauthier : les dallages, les revêtements de façade, les cheminées, les escaliers, les éléments décoratifs tel les éviers, les vasques mais aussi les monuments funéraires.

Les vitrines charentaises de cette entreprise locale sont le lycée Grégoire de Soyaux, le hall du théâtre et le jardin du musée des Beaux-Arts à Angoulême.

Nous ne quitterons pas Marthon sans regarder le Bandiat, cette rivière mystérieuse qui se perd dans le karst de La Rochefoucauld. L’eau est propre en aval de l’entreprise, l’eau utilisée pour le fonctionnement des coupes est entièrement recyclée et réutilisée sur le site, la pâte qui se forme après décantation est renvoyée en carrière.

Certaines pierres se brisent au cours du façonnage. Elles deviennent des déchets. Ceux-ci repartent par camion pour la carrière, passent dans le concasseur et sont, par la suite, valorisés comme sous-couche de calcaire sur les routes, par exemple.

Charente Nature ne peut que se féliciter de cette initiative qui permet d’utiliser au mieux le calcaire charentais. Cette gestion plus rationnelle de la ressource géologique repoussera-t-elle, évitera-t-elle l’ouverture d’autres chantiers ?

La carrière de "Combe Brune"… un site impressionnant ! Un gigantesque chantier en profondeur !

Pierre-André CHARLET - Administrateur de Charente Nature, Responsable de la section "Géologie"

Alain BOUSSARIE - Administrateur de Charente Nature

Article extrait de la revue Charente Nature n° 260-261 - novembre-décembre 2008


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 836387

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIVITES  Suivre la vie du site Activités environnementales  Suivre la vie du site • Carrières   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License