La gestion de l’eau en 2011

samedi 14 mai 2011 par charentenature

Chaque année l’assèchement des rivières constitue une grave atteinte aux milieux naturels, souvent irréversible lorsque sa durée devient importante. Force est de constater que les mesures employées jusqu’alors ont été insuffisantes pour maîtriser les prélèvements pour l’irrigation agricole, la plus grosse consommatrice, en particulier l’été lorsque l’eau est la plus rare. En conséquence, et comme les années semblables, la moitié des rivières ont été asséchées en 2010 (780 km asséchés sur 1580 km observés).   Pour l’année 2011, et sous la pression des irrigants, le Préfet n’a pas modifié les seuils d’arrêt des prélèvements dont un relèvement significatif permettrait une amélioration. Le Préfet a préféré adopter d’autres mesures, privilégiant la concertation ; il nous assure que l’objectif est bien la maîtrise des consommations d’eau et la réduction des assecs en longueur et en durée.   Réunie en Assemblée Générale le 14 mai à Angoulême, Charente Nature réaffirme son attachement à une concertation centrée sur le retour à l’état normal des rivières et de leur biodiversité et rappelle que l’atteinte de cet objectif est conditionnée par le respect des engagements pris par le représentant de l’Etat.

Motion adoptée à l’unanimité par 161 adhérents présents ou représentés lors de l’Assemblée Générale le 14 mai à Angoulême


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 885810

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Motions   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License