Photos du mois de Janvier 2016

jeudi 31 décembre 2015 par WOLF Didier (Bénévole)

Centaurée noire (Centaurea nigra) : Cette fleur commune des broussailles et bords de route fleurit normalement de juin à septembre. C’est toujours une preuve de la force de la nature que de voir une fleur d’été capable de fleurir jusqu’à la fin de l’automne si la météo n’est pas trop rigoureuse. Fabrice CADILLON

Plancton aérien (ou aéroplancton) : Vous avez sans doute déjà vu ces nuages de "petites bestioles" évoluer dans les rayons rasants du soleil couchant. Ce plancton est constitué de petits organismes activement mobiles comme les insectes ou de propagules qui se laissent passivement transporter par l’air (dont certains insectes et d’autres invertébrés, mais aussi protistes, spores, microalgues et pollens). Alors que le rôle crucial du plancton marin est bien connu, on mésestime souvent le rôle de ce plancton aérien alors qu’il est aussi important au biotope terrestre que son équivalent marin l’est au biotope maritime. Ce « plancton » est une des bases de plusieurs chaines trophiques, alimentant notamment les hirondelles et martinets, de nombreux poissons et amphibiens. La nuit, il alimente les chauve-souris et les araignées. Le plancton aérien est la principale source de nourriture des oiseaux et des chiroptères insectivores, mais aussi des araignées tisseuses de toiles suspendues et de quelques autres espèces insectivores. Il contribue à nourrir certaines espèces de plantes carnivores, de lichens et mousses. Agriculture intensive, assèchement des zones humides, artificialisation des sols et pollution lumineuse sont autant de causes de son déclin ces dernières décennies (Souce : Wikipedia). Fabrice CADILLON

Houx commun (Ilex aquifolium) : Feuillu symbolique des fêtes de Noël, cette Aquifoliacée est largement distribuée dans toutes les régions tempérées et tropicales, avec 400 espèces. Les fleurs unisexuées petites, blanches ou roses, les femelles évoluant à l’automne en baies rouges. Ces branches ornées sont recherchées pour parfaire les décorations des évènements festifs de fin d’année. Didier WOLF

Hélice des ruisseaux (Hygromia limbata) : Petit escargot, assez commun, de la famille des Hygromiidés. La coquille globuleuse varie du blanc crémeux au brun fauve, avec très souvent une bande spirale blanche ou sombre, située à la périphérie. L’espèce fréquente les bois, les haies et les prairies humides avec une prédilection pour les orties et les ronces. Réjane PAQUEREAU

Hydne hérisson (Hericium erinaceus) ou Crinière de lion pour les Anglais. Ce champignon spectaculaire de la famille des Hériciacées poussait sans doute sur une souche enterrée, en bordure de buisson. Excellent comestible au goût de homard, il se liquéfie rapidement et se conserve mal. Rare à l’état sauvage, son mycélium est très cultivé notamment en Asie pour ses principes actifs et ses multiples vertus thérapeutiques. Proposé en gélules ou en poudre dans la catégorie "Equilibre nerveux et cérébral", de nombreux sites rivalisent d’imagination pour vanter les mérites du "champignon qui fait pousser la mémoire" ! Identification par Mycocharentes. Réjane PAQUEREAU

Rougegorge familier(Erithacus rubecula) : Passereau migrateur pour les populations d’Europe du nord, mais sédentaire dans beaucoup de régions. Est un hôte fidèle de nos jardins qui ne s’éloigne guère du jardinier. Il n’y a guère de mois dans l’année où ne retentissent pas ses cris ou ses chants ; son chant doux et mélancolique en automne et en hiver est toujours remarqué. Vit dans les forêts, les zones boisées naturelles, les haies, les parcs et les jardins. Peut se montrer très agressif à l’égard de tout oiseau de sa propre espèce. Très territorial, il gonfle et expose son poitrail orange pour intimider les intrus. Se nourrit essentiellement d’insectes et de petits invertébrés, mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Fréquente habituellement les mangeoires en hiver. Monique & Albert BRUN

Tussilage pas-d’âne (Tussilago farfara):Plante vivace rhizomateuse, très commune de la famille des Astéracées ; fréquente surtout les sols frais, graveleux et limoneux, relativement riches à tendance calcaire. Est souvent une espèce pionnière des friches rudérales. Les feuilles et les fleurs possédent des vertus médicinales et constitueraient un des plus anciens remèdes pectoraux, ce que révèle son nom scientifique, (du latin "tussi" qui veut dire toux et "ago" chasser). Habituellement, elle fleurit plutôt en février-mars, cet automne particulièrement doux a avancé sa floraison. Monique & Albert BRUN

Amadouvier (Fomes fomentais) : "Polypore à fructification coriace en forme de console plutôt massive, peut atteindre jusqu’à 40 cm de long pour un poids de 2kg.Le rôle de l’Amadouvier est très contrasté. D’un point de vue strictement forestier, il s’agit d’un parasite. Le champignon s’installe à l’occasion d’une blessure et infecte rapidement les tissus. En l’absence de fructification, on peut parfois détecter les zones envahies par le mycélium grâce à des nervures longitudinales sur l’écorce (le bois prend alors un son de "tambour" à la frappe d’un maillet). La dégradation du bois est très rapide, produisant un décollement des cernes et une fragilisation de la structure. A terme, il décompose le bois en pourriture blanche. Rien ne peut entraver la dégradation mécanique d’un arbre parasité. En revanche, d’un point de vue environnemental, l’abondance de l’Amadouvier dans une hêtraie traduit sa naturalité. De récentes études indiquent que cette espèce est indicatrice d’une bonne diversité en champignons. Ainsi, certains arbres hôtes pourront être laissés en place en forêt, lorsqu’ils ne présentent pas de risques particuliers pour le public. Aux abords des sites fréquentés (routes, sentiers, parking…), ils seront par contre abattus systématiquement." Source ONF. Didier WOLF

Tarin des aulnes (Carduelis spinus):Petit oiseau assez voisin du chardonneret au plumage vert-jaune vif. Se nourrit de graines qu’il trouve dans les aulnes, les bouleaux ou les ormes, mais aussi de graines de chardons et de pissenlits. La France accueille en migration et en hiver des populations originaires de Fennoscandie, des pays baltes et d’Europe centrale. Dépendant surtout de la fructification des aulnes et des bouleaux, sa présence est liée aux massifs forestiers, ripilsylves, bords d’étangs et lacs jusque dans les villes, où il fréquente assez régulièrement les mangeoires. Source Atlas des oiseaux de France métropolitaine Nidal ISSA & Yves MULLER. Didier WOLF

Roitelet huppé (Regulus regulus) : Est la plus petite espèce de l’avifaune paléarctique. c’est un hyperactif. Il est toujours en train de voleter et de battre des ailes à l’extérieur de la canopée, toujours en train de bouger sur des perchoirs plus bas, changeant d’arbres et de buissons, en agitant les ailes et la queue. Quand il est caché dans les conifères denses, il signale sa présence par son cri haut-perché. Didier WOLF

Accenteur mouchet (Prunella modularis) : Est la taille d’un rougegorge, mais il a un bec plus fin et une silhouette plus élancée. Il rappelle également le moineau domestique par son dessus brun rayé. il est d’ailleurs souvent confondu avec ce dernier en raison de sa coloration et de sa familiarité. Vit caché et peut être assez difficile à découvrir car il disparaît sous le couvert à la moindre alerte, d’un vol brusque et légèrement bondissant. Didier WOLF

Roitelet à triple-bandeau (Regulus ignicapillus) : C’est une des plus petites espèces d’oiseaux. S’il préfère les résineux, il habite tous les milieux boisés, même dans les parcs et dans les jardins. Son sourcil blanc souligné d’un bandeau noir permet de l’identifier dans de bonnes conditions. Il se déplace avec vivacité dans les hautes branches, les haies et les buissons. Son poids (4,5 à 5 g ) lui permet de voleter sur les rameaux les plus fins. Il se nourrit de petits insectes et d’araignées et mange l’équivalent de son poids journellement. Espèce assez commune - sédentaire et migratrice - Protégée. Sources : Livre "les oiseaux de Charente" - Le site "oiseaux.net ". Danièle RAINAUD.

Tous les contributeurs de cette rubrique : Monique & Albert BRUN, Fabrice & Sabine CADILLON, Pascal LAVOUE, Réjane PAQUEREAU, Danièle RAINAUD et Didier WOLF vous souhaitent une Bonne & Belle Année 2016 avec beaucoup de satisfaction dans vos activités naturalistes et de protection de l’environnement, il y a encore tant à faire….


Portfolio

Centaurée noire, 13_12_2015, Péreuil, Fabrice CADILLON Plancton aérien, 13_12_2015, Péreuil, Fabrice CADILLON Houx commun, 20_12_2015, Forêt de La Braconne, Didier WOLF Hélice des ruisseaux, 02_12_2015, Richemont (16) La Commanderie, Réjane (...) Hélice des ruisseaux, 02_12_2015, Richemont (16) La Commanderie, Réjane (...) Hydne hérisson, 09_10_2015, Verrières (16), Réjane PAQUEREAU Hydne hérisson, 09_10_2015, Verrières (16), Réjane PAQUEREAU Rougegorge, Monique & Albert BRUN Rougegorge familier, 25_12_2015, Anais, Puyfrançais, Didier WOLF Tussilage, 27_12_2015, Monique & Albert BRUN Tussilage, 27_12_2015, Monique & Albert BRUN Amadouvier, 16_12_2015, Forêt de La Braconne, Didier WOLF Amadouvier, 16_12_2015, Forêt de La Braconne, Didier WOLF Tarin des aulnes, 21_12_2015, Sources de La Touvre, Didier WOLF Tarin des aulnes, 21_12_2015, Sources de La Touvre, Didier WOLF Tarin des aulnes, 21_12_2015, Sources de La Touvre, Didier WOLF Roitelet huppé, 05_12_2015, Sources de La Touvre, Didier WOLF Roitelet huppé, 05_12_2015, Sources de La Touvre, Didier WOLF Accenteur mouchet, 18_12_2015, ANAIS, Puyfrançais, Didier WOLF Accenteur mouchet, 26_12_2015, ANAIS, Puyfrançais, Didier WOLF Accenteur mouchet, 18_12_2015, ANAIS, Puyfrançais, Didier WOLF Roitelet à triple bandeau, 21_12_2015, Magnac-sur-Touvre, Danièle (...) Roitelet à triple bandeau, 21_12_2015, Magnac-sur-Touvre, Danièle (...) Roseau, 11_12_2015, Didier WOLF
Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 854883

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Photos du mois   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License