"Pour un contrat environnemental" - Congrès de FNE

samedi 15 octobre 2011 par charentenature

Samedi 28 janvier 2012

Les participants au Conseil d’Administration de Charente Nature, réunis le samedi 15 octobre 2011, s’adressent à leur fédération, France Nature Environnement.

FNE, nous demande de participer en nombre au prochain congrès du 28 janvier 2012 à Montreuil.

Après avoir pris connaissance du déroulement prévu de ce congrès, le Conseil d’Administration de Charente Nature réuni le samedi 15 octobre 2011 :
- annule la position de principe prise au CA du 15 juin de poursuivre l’objectif d’une participation d’environ 50 participants à ce congrès ;
- constate que ce congrès, tant dans sa forme (nombre et nature des intervenants) et son déroulement que sur le fond (thème) est le résultat de décisions portées par le seul CA de FNE .

Les Administrateurs de Charente Nature considèrent que ce congrès, s’il peut atteindre l’objectif médiatique visé par FNE :
- n’atteint cet objectif que par le nombre de bénévoles réunis et par la diversité et le nombre de personnalités invitées à prendre la parole ;
- mais ne permet pas, de notre point de vue, une vraie rencontre entre militants, une expression associative conséquente et une vraie appropriation du contrat qu’il nous sera ensuite demandé de porter ;
- se satisfait de donner la parole à de très nombreux responsables politiques ou économiques sans contradiction possible ; certains d’entre eux (Xavier Beulin) ou d’entre elles (Laurence Parisot) viendront nous expliquer, la main sur le cœur, qu’ils, qu’elles sont favorables au développement « durable » alors qu’ils ou qu’elles consacrent leur activité à rogner ce qui reste du Grenelle de 2007 et à remettre en cause les acquis des lois de 2009 et de 2010 ;
- autorise des personnalités comme Mrs Barnier ou Borloo à venir nous expliquer comment « dépasser les difficultés pour réussir la transition » ! Quelle légitimité peuvent-ils avoir dans un congrès d’associations environnementales qui n’ont pas elles mêmes de temps de parole ? ce sont les mêmes qui prennent ou ont pris ou font prendre des décisions qui nous enlèvent les outils dont nous avons besoin ; ce sont les mêmes qui prennent des orientations contraires aux causes que nous essayons de promouvoir !!

FNE se souvient-elle du nom du ministre qui a autorisé la construction de l’autoroute A65 ou qui a délivré, par décret, la possibilité de recherches pétrolières « Par fracturation » ?

Les Administrateurs de Charente Nature et les salariés, à l’unanimité, décident de ne pas participer à ce congrès au nom de l’association ; la participation individuelle est tout à fait libre.

Les Administrateurs de Charente Nature demandent : 1 - que plus de moyens soient consacrés à permettre un meilleur partage du contenu de ce « Contrat Environnemental » ; 2 - que le congrès de FNE en 2013 soit consacré à une réflexion commune entre FNE et ses associations, afin de définir en commun les conditions à remplir, les orientations à prendre pour que le fossé qui semble nous séparer aujourd’hui ne se transforme pas en abîme demain.

Position actée en Conseil d’Administration, le 15 octobre 2011

NB : dans les confédérations syndicales représentatives le « congrès » est l’instance qui décide des orientations de l’organisation pour 3 ou 4 ans, mais elles organisent au moins des discussions sur plusieurs jours.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 854394

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Positions du C.A.   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License