Prix Amanite phalloïde 2012

samedi 31 mars 2012 par charentenature

A Monsieur MICHONNAUD, exploitant agricole, pour avoir à Vindelle procédé à la destruction par herbicides d’une prairie humide de 5 hectares répertoriée comme habitat patrimonial d’espèces protégées au niveau européen et détruit une frayère à brochets riches en biodiversité.

A Monsieur DERVAUX, gérant d’un site touristique à Exideuil-sur-Vienne :

- pour avoir procédé, sans autorisation des services de la Police de l’Eau, à des terrassements sur une berge de la Vienne, à la modification du profil de la berge et à la destruction de la ripisylve ;

- pour avoir sciemment procédé à ces travaux dans le périmètre de protection d’un monument historique (l’église d’Exideuil), sans l’autorisation de l’Architecte des Bâtiments de France.

A Monsieur BLANCHON, Président de la Coopérative de Gestion de l’Eau Charente Amont, pour avoir lancé à ses adhérents un appel à ne pas respecter les arrêtés préfectoraux règlementant l’irrigation des cultures en période de pénurie d’eau.

Prix Amanite phalloïde décerné à Monsieur BLANCHON par 84 voix sur 118, contre 25 voix à Monsieur MICHONNAUD et 9 voix à Monsieur DERVAUX


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 820191

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Prix Gelée royale et Amanite phalloïde   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License