Produits dangereux au quotidien... Comment s’en passer ?

jeudi 4 février 2010 par Sylvie CAILLAUD (Salariée)

Nous ne savons que très peu de choses des quelques 100 000 molécules chimiques qui nous entourent. Et pourtant, ce que l’on sait grâce à une étude récente de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) c’est que l’air intérieur (maisons, bureaux…) est plus pollué que l’air extérieur ! Ne vous croyez donc pas être à l’abri de la pollution une fois la porte de votre maison fermée, bien au contraire…

PDF - 1.3 Mo
Guide des déchets dangereux

Comment cela s’explique ?

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Tout d’abord, il y a un transfert des polluants de l’extérieur vers l’intérieur. Autre facteur déterminant, les produits ménagers que nous utilisons au quotidien, les matériaux de construction et de décoration de la maison contiennent des substances chimiques dont nous ne connaissons pas tous les effets sur la santé et sur l’environnement, pourtant, certains sont avérés extrêmement dangereux. Enfin, le manque d’aération de nos bureaux et habitations facilite la concentration de ces polluants entre nos murs.

Quelques composants parmi les plus dangereux

Le cas du formaldéhyde, fixateur et biocide (fongicide, bactéricide, insecticide) On le retrouve partout ! En effet, il entre dans la composition des colles, peintures, textiles, matériaux d’isolation, panneaux agglomérés, contreplaqués, stratifiés, moquettes, produits d’entretien, aliments (agent de conservation), cosmétiques (déodorants…), médicaments (vaccins), désodorisants… Et pourtant il est classé "cancérogène pour l’homme" et peut provoquer des irritations des yeux, de la gorge, du nez, des céphalées, de la fatigue, des troubles respiratoires et de la mémoire…

Les solvants (benzène, acétaldéhyde, hexaldéhyde, toluène) On les retrouve fréquemment aussi, combinés parfois avec les formaldéhydes puisque qu’ils entrent dans la composition des diluants, produits d’entretien, décapants, désodorisants, produits de nettoyage à sec, insecticides, traitements des bois, peintures, vernis, encres, vitrificateurs, produits cosmétiques… Le toluène est classé "cancérogène pour l’homme". Ces solvants peuvent avoir une toxicité importante pour l’homme selon la dose et la durée d’exposition.

Les insecticides, fongicides, herbicides… Produits de traitement préventif du bois, anti-insectes, anti-acariens, anti-poux, traitements des plantes… Nous les utilisons aussi très fréquemment et tous sont potentiellement dangereux selon la dose et la durée d’exposition.

Comment en est-on arrivé là ?

Un problème, un produit Notre société de consommation a fini par nous faire admettre que pour un problème donné il y a forcément un produit, voire plusieurs, que l’on peut acheter en magasin. Nous avons été formatés par ce schéma et il est maintenant difficile d’en sortir !

La pub est partout Et puis il faut bien l’avouer, les fabricants de tous ces produits savent particulièrement jouer sur nos peurs, sur notre sensibilité pour proposer des produits et des emballages particulièrement attrayants, pour susciter même de nouveaux besoins. Gare à la manipulation !

Et la réglementation dans tout ça ? Il faut retourner la bouteille ou l’emballage chatoyant pour en savoir un peu plus. On peut alors découvrir différentes informations réglementaires : des précautions d’usage du produit, la liste des ingrédients (mais bien malin celui d’entre nous qui pourrait s’y retrouver !), le site Internet où l’on peut consulter la fiche du produit et la liste de ses composants, les coordonnées du fabricant et éventuellement un symbole de risque (voir en encadré la liste de ces symboles). Mais l’étiquette ne dit pas tout !

Que peut-on faire ?

- Tout d’abord AERER ! Penser à aérer les pièces de vie de la maison et des bureaux, 5 à 10 minutes par jour, même l’hiver !

- Eviter le surdosage, bien souvent, on en met toujours trop de produit !

- Eviter les mélanges qui peuvent s’avérer dangereux.

- Renoncer à la désinfection systématique. En effet, il n’est pas nécessaire, dans une maison, au bureau, de tout désinfecter systématiquement, ce n’est pas un hôpital ! De plus, ces produits ne se rincent pas, donc restent en contact avec les mains, en particulier des jeunes enfants…

- Privilégier le produit multi-usages plutôt qu’une multitude de produits pour chaque cas.

Et si on veut aller plus loin…

- Utiliser des produits portant un éco-label

- Encore mieux, remplacer ses produits ménagers classiques par des produits naturels, tout aussi efficaces… Et ça marche ! Nous avons testé et adopté certaines recettes qui vous sont présentées à la rubrique "Fiche pratique",

Modifier ses pratiques n’est pas toujours aisé. En faisant quelques essais et en constatant ce qu’on y gagne pour la santé, pour la planète et pour notre porte-monnaie, c’est vite adopté !

Reconnaître les produits dangereux

PREVENIR, une idée clé à Charente Nature

Appel à bénévolat pour le groupe "Prévention déchets"

Ne pas attendre demain pour changer concrètement les comportements des citoyens que nous sommes, des entreprises, des commerçants, en matière de production et de consommation…

Afin de réduire le gisement de déchets : voilà la boussole de notre groupe :

- Utiliser la "poubelle géante", outil pédagogique, pour sensibiliser le grand public dans un super-marché ou sur un marché, ou bien encore des enfants dans une école…

- Animer un atelier présentant les alternatives concrètes à l’utilisation de produits dangereux dans un centre social…

- Concevoir et réaliser des animations dans un "appartement futé" auprès de la population d’un quartier pour y développer, avec les habitants, des alternatives à la consommation responsable, aux produits et déchets dangereux, aux gaspillages en tout genre…

- Préparer un grand week-end de la prévention des déchets en mettant en valeur les actions et les métiers du recyclage, de la réutilisation, de la réparation… bref de la réduction du gisement des déchets et ce, avec de nombreux partenaires…

- Chercher et développer des idées de nouvelles animations…

- Se rencontrer régulièrement pour s’informer et se former sur la prévention des déchets au sein d’un groupe dynamique et chaleureux…

… Si c’est pas du concret ça !

Le groupe "Prévention déchets" a besoin de s’étoffer pour faire face à des sollicitations de plus en plus nombreuses… Et si cette étoffe, c’était vous ?

Pour découvrir les activités de notre groupe, adressez-vous au siège de Charente Nature, Impasse Lautrette à Angoulême, tel : 05 45 91 89 70… Demandez Sylvie !

Jean-Claude CARAIRE Bénévole à Charente Nature, responsable du groupe "Prévention déchets"

Produits chimiques, l’étiquetage évolue

Attention, la réglementation change ! les étiquettes aussi !

La réglementation définissant le contenu de l’étiquette est modifiée : les informations à mentionner sur l’étiquette vont changer.

Petit à petit, les étiquettes que vous connaissez vont être remplacées : au fil des prochains mois, des prochaines années, vous allez voir apparaître de nouvelles étiquettes sur les produits chimiques que vous utilisez.

Avec la nouvelle réglementation, les symboles et les indications de danger que vous aviez l’habitude de décoder vont être remplacés par des pictogrammes de danger :

Certains de ces pictogrammes ressemblent aux symboles que vous avez l’habitude de voir. Attention : ils ne représentent pas forcément les mêmes dangers et ne sont pas systématiquement associés aux mêmes produits chimiques.

Pictogrammes

Les labels de la consommation responsable des produits ménagers

Les labels de la consommation

Sandra COIFFARD - Administratrice de Charente Nature, Membre du groupe "Prévention déchets"

Sylvie CAILLAUD - Coordinatrice d’actions "Prévention déchets"

Article extrait de la revue Charente Nature n° 273-274 - Janvier-février 2010


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 862490

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIVITES  Suivre la vie du site Activités environnementales  Suivre la vie du site • Déchets et consommation   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License