RAPPORT MORAL - AG 2016

mardi 10 mai 2016 par charentenature

46ème Assemblée Générale - 30 avril 2016 - Barbezieux

RAPPORT MORAL

2015…

Une année commencée par un attentat, Charlie Hebdo… Une année marquée également par les attentats du Bataclan, du stade de France, de la supérette cachère…

Une année qui a vu la France organiser une 21ème COP (Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques), 200 pays réunis pour donner une dernière chance au climat de ne pas atteindre un réchauffement de 2°C dans les prochaines décennies à venir… Pari difficile à tenir ! Cette COP 21, préparée depuis de longs mois, ne s’est pas soldée par un fiasco identique à celui de Copenhague puisque le texte final proposé à la signature des pays contient des intentions intéressantes sur les mesures à prendre pour atteindre l’objectif. Pour la première fois un paragraphe traite de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD). C’est le début d’une possibilité de voir des mesures concrètes être prises par les pays pour limiter le réchauffement climatique…

Cependant, La France ne semble pas en pointe dans la mise en œuvre, avec le retard pris dans ses engagements sur le devenir du nucléaire ou son projet de loi de politique énergétique dont de nombreux décrets tardent à paraître, comme le projet de loi "Biodiversité" qui cumule les retards compte tenu du calendrier d’origine.

Cette année est aussi marquée par la loi NOTRe, qui réduit le nombre de régions de 21 à 13 et qui propose la création de métropoles, d’agglomérations plus importantes, de Communautés de communes avec au moins 20 000 habitants…

L’application de cette loi, depuis le 1er janvier 2016, nécessite une profonde adaptation de nos associations que nous avons tenté d’anticiper dès l’an dernier.

Toutes nos associations ont dû, à travers nos fédérations respectives Poitou-Charentes Nature (PCN), Limousin Nature Environnement (LNE), la Société pour l’Etude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest (SEPANSO), s’organiser pour garder un fonctionnement de proximité mais aussi avoir une nouvelle organisation dans le nouveau cadre territorial régional. Plusieurs rencontres ont permis de définir le mode d’organisation, avec une Confédération. Elle a vu le jour le 3 mars 2016, son titre : France Nature Environnement Sud-Ouest Atlantique (FNE SOA). Le Président de notre Confédération est Michel Hortolan, le trésorier est le Président actuel de Poitou-Charente-Nature, Gustave Talbot, Jacques Brie est membre du Bureau.

Cette année a vu aussi nos associations réaliser un document de propositions d’actions soumises aux candidats des élections régionales. Ce document, élaboré par la Coordination Environnement et Développement Durable (CEDD) reste, pour les années à venir, un guide qui peut nous aider à construire des revendications quelques fois plus locales. La table ronde qui se déroulera en 2ème partie de cette assemblée Générale, nous permettra de mieux appréhender le contenu de ce document et cette nouvelle région.

2015…

Un contexte extérieur qui a pesé sur l’activité de Charente Nature, mais la vie de tous les jours continue, nous sommes confrontés à un environnement et à une biodiversité qui nécessitent toute notre mobilisation.

L’eau est une préoccupation permanente, aussi bien en quantité qu’en qualité en période estivale. Les décisions préfectorales ne changent pas d’une année sur l’autre, les seuils d’arrêt pour l’irrigation ne permettent pas de garder une quantité d’eau suffisante dans bien des rivières.

La nouvelle gestion de répartition des volumes pour chaque irrigant, sous la responsabilité des organismes OUGC est mise en œuvre. Cela correspond plus à un désengagement de l’Etat de ses propres responsabilités qu’à une amélioration de la gestion de ce bien commun qu’est l’eau.

Un aspect positif nous vient des communes qui développent une volonté de diminuer le gaspillage alimentaire et de faire entrer dans les cantines une alimentation saine et produite sainement. Elles pensent à s’organiser pour réaliser des commandes groupées et assurer un déboucher régulier aux agriculteurs "bio". La demande est forte mais l’offre doit progresser. En moins positif, nos difficultés de travailler en commun avec la Chambre d’Agriculture de la Charente sur les MAEC (Mesures Agro-Environnementales et Climatiques). Notre analyse a été malheureusement confortée en mars 2016 par la commission régionale : la Chambre d’Agriculture a vu son projet refusé sur 3 sites majeurs du département. Une nouvelle fois, l’environnement en subira les conséquences. Nous souhaitons pouvoir rencontrer rapidement ses dirigeants à ce sujet.

Les énergies se sont développées cette année. Le solaire, sur les toits existants posent peu de problèmes. Les projets d’installation d’éoliennes entrainent des réactions parfois vives de riverains, d’associations qui se multiplient avec les mêmes arguments ; certains peuvent être entendus, d’autres manquent de fondements scientifiques ou vérifiés. Une seule réalisation de méthanisation a été mise en service, elle mérite que nous nous y intéressions par rapport aux produits entrants dans le méthaniseur… déchets divers, produits céréaliers…. Pour Charente Nature, un développement d’une gestion moins centralisée de l’énergie est souhaitable, mais elle doit se penser au regard des besoins d’un territoire, dans une perspective globale de réduction de la consommation et pas par effet d’aubaine pour des sociétés à la recherche uniquement d’un profit financier.

Notre commission "Prévention Déchets" poursuit avec bonheur ses interventions en partenariat avec les centres sociaux, MJC et autres associations…

En 2015, nous avons aussi continué notre coopération avec les deux opérateurs des déchets ménagers que sont Calitom et Grand-Angoulême. Ensemble, ils ont réalisé un centre de tri à la pointe du progrès. Ensemble, ils réfléchissent au futur de l’arrêt de l’incinérateur et à un complément de traitements des déchets ménagers et assimilés sur le reste du département. Dans cet objectif et pour prendre au mieux en compte les avis de la population charentaise, ils ont lancé une procédure novatrice dans son esprit avec la constitution d’un jury citoyen, d’un comité des acteurs avec la volonté d’aller vers les habitants. Une expérience difficile mais intéressante que soutient Charente Nature.

A souligner par ailleurs que suite à l’Assemblée Générale de Linars, il y a 2 ans, la section "Ornithologie-Faune" a lancé, l’an dernier, une formation pour ses bénévoles ; cette formation se terminera cette année. Une année 2015 qui a vu Charente Nature à l’œuvre aussi bien pour la nature que pour l’environnement.

En 2016…

Nous allons devoir nous intéresser au programme régional sur les nouveaux domaines de responsabilité qui a pour nom "SRADDET", Schéma Régional d’Aménagement de Développement Durable et d’Egalité des Territoires. Le résultat de cette réflexion modèlera certainement nos propres actions dans les années à venir et nous comptons que, petit à petit, comme adhérents et bénévoles vous participiez à l’enrichissement de la réflexion et de l’action de l’association.

Je vous propose aussi quelques pistes d’actions à réfléchir et à conduire si, collectivement, nous les trouvons pertinentes et si elles ne conduisent pas à diminuer notre efficacité immédiate. Je souhaiterais que le Conseil d’Administration reprenne les réflexions pour  :
- définir si nous avons les moyens, ou si des moyens peuvent être dégagés, pour faire vivre une commission "Adhérents - Bénévoles - Place des jeunes" ;
- examiner la nécessité ou non de relancer un bilan de notre agenda 21 qui a été efficace sur les orientations de Charente Nature mais qui, peut-être, mérite une évaluation dans le cadre des changements qui se profilent.

Je ne voudrais pas terminer ce rapport moral sans avoir une pensée pour Robert Bégay qui nous a quittés et dont il est prévu de se souvenir le 24 août prochain au Grand Fayant, en Forêt de Braconne.

Mais aussi, remercier Laurent Précigout pour tous les services rendus à Charente Nature depuis 26 ans ; en lui souhaitant bien sûr bon vent.

Je souhaite enfin un bon atterrissage aux nouveaux venus à Charente-Nature, qu’ils soient salariés ou adhérents.

Alain BOUSSARIE

Président


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 854394

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site VIE DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Assemblée Générale   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License