Sécurité publique : un dimanche sans chasse refusé par Madame la Préfète

jeudi 21 avril 2022 par charentenature

A la demande du "dimanche sans chasse" formulée auprès d’elle par Charente Nature, la Préfète Magalie DELATTE, répond le 31 Mars 2022 par la négative.

Pourtant, tous les habitants et tous les usagers de la nature en Charente, comme ailleurs, sont exposés au quotidien à des risques de tirs mortels dans leurs activités à la campagne ou durant leurs loisirs, notamment en période d’ouverture de la chasse en battue, soit : dix mois par an.

La représentante de l’Etat en Charente a le pouvoir de réglementer cette activité en insérant une clause de "trêve du dimanche" dans le prochain arrêté préfectoral qui fixera les dates d’ouverture et de fermeture générales de la chasse et déterminera ses modalités pour la campagne 2022-2023. Il n’en sera rien et Mme la Préfète ne fera que prolonger l’exposition du public aux dangers de tirs meurtriers de chasseurs, tout en reconnaissant qu’en réalité les risques d’accidents subsistent. En ne concédant rien elle assume donc sciemment ces perspectives minimisées sans concertation ni aucun argument recevable.

Le bureau de Charente Nature constate et déplore que même le dimanche, jour de repos pour tous et de loisirs familiaux, ne fera pas exception. Il ne sera pas sécurisé ni apaisé comme le demandent une majorité de citoyens et de nombreuses associations et fondations de protection de l’environnement et de la nature.

Manifeste

PDF - 145.1 ko
PDF - 36.7 ko
Réponse de Mme la Préfète

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 1130159

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POSITIONS DE L’ASSOCIATION  Suivre la vie du site Communiqués de presse   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License