Sortie ornithologique - Gironde

mardi 27 mai 2014 par Danièle RAINAUD (Administratrice)

Compte rendu de la sortie du dimanche 18 mai 2014

"Terre d’Oiseaux"
Port des Callonges et Braud Saint Louis - Estuaire de la Gironde
Terre de découverte, de nature et de plaisir

A proximité de Bordeaux, sur l’estuaire de la Gironde, au pied du Port des Callonges, Terre d’Oiseaux vous invite à partager un moment privilégié sur l’une des plus importantes voies de migration. Cet espace naturel de 116 ha, spécialement aménagé, vous donne à observer des oiseaux sauvages migrateurs et sédentaires qui trouvent ici refuge, repos et nourriture.

La réserve de "Terre d’Oiseaux" a été achetée par la commune de Braud et Saint Louis en 2002. L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) accompagne la mairie dans sa démarche de restauration du site en zone humide.

Nous nous sommes retrouvés 17 participants pour cette sortie avec un très grand soleil.

Groupe au port des Callonges

A notre arrivée, nous sommes restés sur le port des Callonges pour observer et écouter :

Moineau domestique - Hirondelle rustique (elles ont fait leur nid sur un petit bateau) - Pinson des arbres - Aigrette garzette : en vol - Rousserole effarvatte - Tourterelle turque - Cygne tuberculé (5 individus au loin) - Chevalier guignette (2 individus) - Cananrd colvert (mâle et femelle) - Grand cormoran - Verdier d’Europe - Rougequeue noir - Chardonneret élégant - Gallinule poule-d’eau - Hirondelle de fenêtre - Faisan de Colchide - Fauvette grisette - Buse variable - Milan noir - Etourneau sansonnet - Pigeon ramier

Nous sommes ensuite entrés dans la réserve pour la matinée

Nous avons pu observer ou entendre :

Pinson des arbres - Tourterelle turque - Canard colvert - Bouscarle de Cetti - Lapin de garenne - Sarcelle d’hiver - Héron cendré - Moineau domestique - Pie-grièche écorcheur - Etourneau sansonnet - Aigrette garzette - Pigeon ramier - Gobemouche gris - Gobemouche noir - Rougequeue à front blanc - Hypolaïs polyglotte - Chardonneret élégant - Mésange à longue queue - Fauvette à tête noire - Echasse blanche - Bergeronnette printanière - Tarier pâtre - Cisticole des joncs - Milan noir - Rossignol philomèle - Pie bavarde - Torcol fourmilier - Huppe fasciée - Pouillot véloce - Gorgebleue à miroir (furtivement aperçu) - Râle d’eau - Foulque macroule - Mésange charbonnière - Bruant proyer - Bruant des roseaux - Fauvette grisette - Mouette rieuse (8 individus en vol) - Coucou gris - Faisan de Colchide - Goéland leucophée (2 individus sur un nid de cigogne) - Corneille noire - Mésange bleue - Cigogne blanche ( 1 individu sur un nid avec 3 petits) - Tadorn de Belon (mâles et femelles)

Groupe dans la réserve

Retour à l’entrée pour le moment de détente : le pique-nique

Moment de détente

L’après-midi, nous allons à l’observatoire du "Héron pourpré"

Certains restent à l’observatoire et les autres continuent la visite de la réserve

Nous avons pu observer :

PNG - 119.4 ko
Aigrette garzette et Echasse blanche

Echasse blanche (une dizaine) - Aigrette garzette - Tadorn de Belon (mâle et femelle) - Héron pourpré (en vol) - Grand gravelot - Chevalier gambette - Corneille noire (attaquant les échasses blanches) - Coucou gris (2 individus avec femelle en phase rousse) - Gallinule poule-d’eau - Foulque macroule - Cygne tuberculé (1 individu et 4 petits) - Huppe fasciée - Petit gravelot - Milan noir -

JPEG - 36.7 ko
Chevalier guignette

L’autre groupe a pu observer :

Tarier des prés - Chevalier aboyeur - Vanneau huppé - Avocette élégante - Tadorn de Belon (mâle et femelle avec petits) - Renard roux (1 individu) - Faucon crécerelle - Buse variable - Pie bavarde

La prairie dans tous ses états

Le site "Terre d’Oiseaux" alterne étangs et prairies humides. Ces deux milieux sont complémentaires et indispensables à certaines espèces comme le Vanneau huppé qui se nourrit dans la prairie et niche sur les étangs.

Des actions sont conduites pour préserver ces lieux très riches et éviter leur colonisation par les arbustes et les roseaux. L’alternance de moment en eau et de période à sec permet au sol de s’enrichir. La mise en place de pâturage par un troupeau de races rustiques maintient une végétation rase et conserve le milieu ouvert.

Résistants et adaptés aux milieux humides, ces animaux en voie d’extinction sont mis à disposition par le Conservatoire des Races Aquitaine :

- la vache bordelaise considérée comme disparue dans les années 60, comptait 44 spécimens en 2006. le programme de sauvetage se poursuit.

- La brebis landaise, en voie de disparition dans les années 60, comptait environ 1200 bêtes en 2007.

- le cheval landais ou barthais est une "race de marais" ne dépassant pas 1.35m. L’effectif en 2006 était d’environ 200 poulinières.

Au delà de son aspect culturel, la préservation des races rustiques d’Aquitaine permet de conserver la diversité génétique des animaux d’élevage

Vous avons passé une excellente journée.

Plan de la réserve


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | Espace privé | visites : 877861

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIVITES  Suivre la vie du site Activités naturalistes  Suivre la vie du site • Faune  Suivre la vie du site Ornithologie   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 + AHUNTSIC

Creative Commons License